Dès 1914, une politique de terreur pour maintenir l’ordre est mise en place à Marchiennes et dans les territoires occupés. Cette politique de terreur se caractérise par une omniprésence des allemands dans Marchiennes : défilés quotidiens dans les rues, nombreuses confiscations des biens et obligation pour les habitants de loger les allemands… Lire la suite »

 

      Dès 1914, une politique de terreur pour maintenir l’ordre est mise en place à Marchiennes et dans les territoires occupés. Cette politique de terreur se caractérise par une omniprésence des allemands dans Marchiennes : défilés quotidiens dans les rues, nombreuses confiscations des biens et obligation pour les habitants de loger les allemands . 

Certains civils sont pris en otages et envoyés en tant que prisonniers en Allemagne.                                  La violence allemande vis-à-vis des habitants va jusqu’à l’exécution de certains civils.