LES ORPHELINS DE GUERRE (14/18)   En 1918, la mort de plus d’un million de soldats français crée 986 000 orphelins. Ceux-ci sont alors aidés par des associations apparues dès la fin du XIX ème siècle et par l’État qui  prend des mesures particulières pour subvenir aux besoins financiers et à l’éducation de ces enfants. … Lire la suite »

LES ORPHELINS DE GUERRE (14/18)

 

En 1918, la mort de plus d’un million de soldats français crée 986 000 orphelins. Ceux-ci sont alors aidés par des associations apparues dès la fin du XIX ème siècle et par l’État qui  prend des mesures particulières pour subvenir aux besoins financiers et à l’éducation de ces enfants. 

Par son article 1, « La France adopte les orphelins dont le père, la mère ou le soutien de famille a péri, au cours de la guerre de 1914, victime militaire ou civile de l’ennemi ».

Le 27 juillet 1917, une loi est fixé concernant les enfants orphelins afin de leurs venir en aide.  Un enfant, adopté par l’État à la suite d’un jugement du tribunal de grande instance devient pupille de la Nation. Ce statut peut être accordé si l’une des cinq conditions suivantes est remplie : 

– l’enfant est un orphelin dont le père ou le soutien de famille est mort à l’ennemi

– l’enfant est un orphelin dont le père, la mère ou le soutien de famille est mort de blessures ou de maladies contractées lors de la guerre
– l’enfant est un orphelin dont le père, la mère ou le soutien de famille est mort des suites de violences ou de sévices de l’ennemi

– l’enfant est un mineur dont le soutien de famille est atteint d’une invalidité telle qu’elle ne lui permet pas de subvenir correctement à l’éducation de l’enfant dont il est le tuteur

– l’enfant est lui-même victime de guerre.

Pour gérer ces aides, l’Etat institut  » un office national des pupilles de la Nation  » .

A partir du 1er septembre 1922, des timbres « orphelins de guerre » sont mis en vente jusque dans les années 30.


racontemoi1418.fr/…/serie-des-orphelins-de-la-guerre-serie-de-8-timbres

 

Le 1 et 2 novembre, il s’agit de la journée nationale des orphelins depuis 1916 parce: » qu’il faut que les enfants de ceux qui ont noblement donné leur sang pour la défense de notre pays en danger puissent vivre. Il faut être reconnaissant envers eux. »