L’institution des marraines de guerre, la Famille des soldats, est créée en janvier 1915 par Marguerite de Lens. Les marraines de guerre sont des jeunes filles ou des femmes volontaires et bénévoles qui entretiennent des correspondances avec des soldats afin de les soutenir moralement, voire affectivement,  et leur donner du réconfort. Il s’agissait souvent de soldats isolés, sans proches…. Lire la suite »

L’institution des marraines de guerre, la Famille des soldats, est créée en janvier 1915 par Marguerite de Lens. Les marraines de guerre sont des jeunes filles ou des femmes volontaires et bénévoles qui entretiennent des correspondances avec des soldats afin de les soutenir moralement, voire affectivement,  et leur donner du réconfort. Il s’agissait souvent de soldats isolés, sans proches. La marraine de guerre envoyait également des colis comprenant nourriture, tabac, vêtements, des cadeaux, ou des photographies afin de soulager les conditions de vie épouvantable des tranchées : le froid, la boue, la solitude …
Elle était donc pour certains soldats un lien fort avec le monde « hors de la tranchée » voire même une seconde famille .La marraine distrait son poilu envoie en lui racontant son quotidien. Certaines de ces relations resteront amicales et éphémères, d’autres se transformeront en véritables histoires d’amour. Par conséquent, peu à peu, les marraines de guerre ne sont plus vantées dans la presse comme l’incarnation du patriotisme et de l’Union sacrée mais dénigrées , présentées comme des vieilles filles qui se lancent dans un jeu de séduction en profitant des circonstances.

472_002

Lettre d’un soldat pour sa marraine de guerre provenant du site : kleber dupuy et le fort de souville-verdun 1916