Depuis longtemps, les animaux ont été utilisés dans les combats. La 1ère Guerre Mondiale ne fait pas exception. Outre les chevaux, les chiens de combat (encore utilisés aujourd’hui), les pigeons et autres animaux insolites étaient engagés dans ce conflit. Des millions d’animaux ont fait partie de cette guerre, parmi eux : –       11 millions d’équidés –      … Lire la suite »

Depuis longtemps, les animaux ont été utilisés dans les combats.

La 1ère Guerre Mondiale ne fait pas exception. Outre les chevaux, les chiens de combat (encore utilisés aujourd’hui), les pigeons et autres animaux insolites étaient engagés dans ce conflit.

Des millions d’animaux ont fait partie de cette guerre, parmi eux :

–       11 millions d’équidés

–       200 000 pigeons

–       100 000 chiens, etc…

Ces animaux étaient utiles pour porter, tirer, secourir, guetter, informer. Les tranchées leur servaient d’abri, qu’il s’agisse d’animaux domestiques ou de ferme abandonnés par les civils, ou d’animaux sauvages bloqués sur le champ de bataille (les rats par exemple).

Outre leur usage militaire, ces animaux servaient aussi de mascotte pour les régiments et à occuper les soldats durant leur temps libre.

En effet leur présence leur faisait oublier l’enfer dans lequel ils vivaient.

Lorsque l’on reparle de la guerre aujourd’hui, nous avons tendance à oublier qu’ils ont eu un rôle important. D’ailleurs, pour le montrer, on leur a attribué un surnom : « les soldats à quatre pattes », c’est-à-dire que les animaux ont un vécu, des émotions, une souffrance,… tout comme les soldats.

Nous allons vous présenter des animaux qui ont contribué à cette guerre à leur manière :

D’abord utilisés pour la cavalerie, les chevaux ont ensuite été réassignés au trait de matériel et divers ravitaillements, du fait de leur vulnérabilité face aux nouvelles armes.

Cavaliers français escortant des prisonniers allemands en 1914 Source : Wikipédia

Cavaliers français escortant des prisonniers allemands en 1914
Source : Wikipédia

 

Pigeon espion allemand muni d’un appareil photo Source : Wikipédia

Pigeon espion allemand muni
d’un appareil photo
Source : Wikipédia

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bouviers des Flandres entraînés à tracter des armes légères Source : Wikipédia

Bouviers des Flandres entraînés à tracter des armes légères
Source : Wikipédia

 

Les chiens étaient également utilisés pour la recherche de blessés sur les champs de bataille. Source : Wikipédia

Les chiens étaient également utilisés pour la recherche de blessés sur les champs de bataille.
Source : Wikipédia

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Notons également que des moutons ont été employés à des fins très éloignées de leurs fonctions de base : des troupeaux de moutons, dans leur marche, firent sauter des centaines de mines !

Outre les animaux à usage militaire, les chevaux et les bœufs ont été réquisitionnés pour le trait (transport, munitions, artilleries).

De même, les pigeons n’avaient pas qu’un rôle d’espion. Ils étaient chargés de délivrer des messages, moyen de communication plus sûr et plus discret. Rappelons que les pigeons ont encore joué un rôle durant la 2nde Guerre Mondiale, notamment avec la résistance.

Une vidéo sur l’utilisation des pigeons pendant la guerre : ici