Le soldat allemand découvert par deux promeneurs Français avait encore sa montre à gousset   Sur la crête de Notre-Dame de Lorette, deux promeneurs ont fait une découverte dite historique. Alors qu’à quelques mètres de là des ouvriers construisent le futur anneau de la mémoire, ces promeneurs ont vu dans un champ un ossement et… Lire la suite »

Le soldat allemand découvert par deux promeneurs Français avait encore sa montre à gousset

 

Nécropole nationale de Notre-Dame-de-Lorette - Ablain-Saint-Nazaire

Sur la crête de Notre-Dame de Lorette, deux promeneurs ont fait une découverte dite historique. Alors qu’à quelques mètres de là des ouvriers construisent le futur anneau de la mémoire, ces promeneurs ont vu dans un champ un ossement et des boutons d’uniforme allemand datant de la Première Guerre Mondiale dépassant  de la terre.

Les services du pôle des sépultures de guerre et des hauts lieux de la mémoire nationale, se sont rendus sur les lieux de cette émouvante découverte pour faire l’exhumation de cette dépouille. Ils ont trouvé à côté  de ses ossements qui sont incomplets de nombreux objets personnels comme  une montre à gousset, un ceinturon avec une plaque, une boîte à médicaments, deux cartouches allemandes, deux boutons de la septième compagnie, un sac à dos et surtout un casque à pointe. Il sera difficile de mettre un nom sur ce soldat, car ils n’ont  trouvé aucune plaque  d’identité.

Le corps mis dans un reliquaire est confié au cimetière militaire de la Targette, pour qu’ensuite le service de sépulture allemand vienne le chercher avec ces objets personnels. Il sera inhumé à la nécropole allemande de Labry, en Meurthe-et-Moselle. Les objets sont transférés en Allemagne pour y être conservés.

Aujourd’hui, il n’y a plus aucun survivant de la Première Guerre Mondial. Les seuls témoignages proviennent des découvertes archéologiques comme celle-ci.