C’est un projet initié par Mme Lefevbre, documentalistes du CDI de la cité scolaire Louis Pasteur de Somain assistée de Melle Saymard.  A l’origine Mme Lefevbre travaillait sur un un sommaire portant sur les 4 années de  la Première Guerre Mondiale. Pendant l’élaborationde ce travail,  une classe de troisième, guidée par Mme Margollé, a dégagé… Lire la suite »


C’est un projet initié par Mme Lefevbre, documentalistes du CDI de la cité scolaire Louis Pasteur de Somain assistée de Melle Saymard.

 A l’origine Mme Lefevbre travaillait sur un un sommaire portant sur les 4 années de  la Première Guerre Mondiale. Pendant l’élaborationde ce travail,  une classe de troisième, guidée par Mme Margollé, a dégagé une problématique autour des télécommunications. Leurs recherches ont mis en évidence le rôle éminent des pigeons voyageurs et donc de la colombophilie.

La colombophilie est l’art d’élever, de sélectionner et de dresser des pigeons voyageurs. Ce mode de communication était  le mode de communication le plus sûr en temps de guerre comme l’atteste ce document des chefs de l’armée de Verdun.

img073

Pour protéger les pigeons qui traversaient les champs de bataille,ils étaient revêtus d’une tunique anti-gaz.

img078

014_001

Grâce à ces messagers d’un genre particulier , de nombreux combats ont pu être évités et des vie humaines sauvées.

img075

  Des résistants se sont parfois improvisés colombophiles au péril de leur vie. Les allemands ont interdit l’élevage de pigeons voyageurs et fusillés quelques colombophiles.

Exemples:  Angèle Lecat, de Rumegies, , Les époux Cyrille Gosse-Lenain, de Catillon. Ms Vital l’Homme, Henri Latillier, Marcellin  Deloffre,  du Catteau.

img074

img076

En 1936, à Lille, un monument fut inauguré en hommage aux pigeons voyageurs.  Les pigeons sont considérés eux aussi comme des « héros » de la 1ere Guerre Mondiale.

monument-aux-colombophiles-fusilles_31601

De même à Verdun, une plaque rappelle le rôle des colombophiles et de leurs pigeons voyageurs.

0.jpg=1300x1300

Dans le cadre des commémorations du centenaire, Mme Lefevbre  a contacté l’association de colombophilie de Fenain, M. Lepage (responsable du local ) qui a répondu à cette invitation avec beaucoup d’enthousiasme.  Le Jeudi12 Juin,  les membres de Fenain et de la société de colombophilie dont M. Marcel Leroy, représentant le président de la fédération française de colombophile,  ont permis aux  élèves du collège de nourrir , toucher et porter les pigeons. M. Martel, professeur d’Histoire Géographie du lycée, en spectateur curieux, a eu l’occasion de poser de nombreuses questions aux différents intervenants.

Nous remercions aussi M. Potteau, qui malgré sont grand âge, est toujours un colombophile passionné avec son hôtel à pigeons, hôtel « 5 étoiles »… et qui nous a procuré les nombreux documents qui figurent dans cet article

De plus suite a notre visite du musée de La Grande Guerre au pays de Meaux  nous avons observé une reconstitutIMG_1229ion d’un char de colombophile . IMG_019520150420_141127