Le mois d’Avril 2015, au collège Pasteur, a été un mois sous le signe du sport et de la fraternité. En effet, dans le cadre de la commémoration du centenaire, des professeurs d’histoire-géographie, d’anglais et d’EPS ont organisés, avec l’aide de l’association du Coquelicot et du Douai hockey club, un tournoi de hockey sur gazon… Lire la suite »

 Le mois d’Avril 2015, au collège Pasteur, a été un mois sous le signe du sport et de la fraternité. En effet, dans le cadre de la commémoration du centenaire, des professeurs d’histoire-géographie, d’anglais et d’EPS ont organisés, avec l’aide de l’association du Coquelicot et du Douai hockey club, un tournoi de hockey sur gazon pour commémorer le centenaire de la Première Guerre Mondiale. Des équipes de différents pays belligérants se sont rencontrées lors de matchs amicaux pendant un week-end où le maître-mot a été FRATERNITÉ.
     Parallèlement, la cité Pasteur Somain a présenté l’exposition » la Grande Guerre et le sport  » mise en place par le président de la commission communication et commémoration du Comité départemental olympique et sportif, en collaboration avec Michel Marckel.  A noter que cette exposition a également été visible sur le site minier de Wallers-Arenberg le 9 juillet 2014.
Nous, les lycéens de Pasteur avons eu l’occasion de la découvrir.

     Quand la guerre de position débute, en 1915, les soldats s’ennuient et cherchent à s’occuper. C’est ainsi, que les officiers décident de les occuper en leur faisant faire du sport. Les soldats revenus de permission, ont avec eux des ballons de foot ; ainsi d’abord, des matchs amicaux sont organisés au sein de leurs régiments, puis les officiers décident de matchs entre sections et bataillons. Un an plus tard, sous l’influence des soldats britanniques naissent des mini-championnats. La guerre va également voir la naissance du handisport. En effet, le sport permet la rééducation des soldats blessés.
De nombreux sports sont pratiqués durant la guerre, comme :

– des sports de combats : la boxe et l’escrime
Capture55

 

– des sports collectifs : le football, le rugby, le water-polo

Capture68654

 

 

–  des sports personnels : l’athlétisme ou le cyclisme

Capture56

 

A partir de 1915, le sport féminin se développe et s’organise.

Capture253145452013

 

 

Le sport sort renforcé de la Guerre. Dès 1920, le sport étend son rayon d’action à l’ensemble du territoire.Capture6

Pour aller plus loin: 14-18 : Le Marquis de Polignac et les sportifs dans la guerre