Le soir du vendredi 31 juillet 1914, Jean Jaurès  dine avec deux collaborateurs dans le café du Croissant, rue Montmartre, à Paris (2e arrondissement). A la fin du diner, sur le trottoir, un homme observe par la fenêtre ouverte, tire trois coups de révolver. Deux balles atteignent le leader socialiste. On entendit alors un cri… Lire la suite »

jaures-assassinat

Le soir du vendredi 31 juillet 1914, Jean Jaurès  dine avec deux collaborateurs dans le café du Croissant, rue Montmartre, à Paris (2e arrondissement). A la fin du diner, sur le trottoir, un homme observe par la fenêtre ouverte, tire trois coups de révolver. Deux balles atteignent le leader socialiste. On entendit alors un cri dans le restaurant : « Ils ont tué Jaurès ! » Cette tragédie survient quand les Européens commencent tout juste à prendre conscience de la gravité de la situation dans laquelle se trouve le  monde. L’assassinat de Jean Jaurès, que l’on surnommait « l’apôtre de la paix » ruine l’espoir d’éviter la guerre générale mais va souder toute la nation dans « l’Union sacrée »