Le désarmement des forts de Verdun: décret du 5 aout 1915   Le 5 août 1915 est signé un décret stipulant le démantèlement en garnison et en armement des forts de la région fortifiée de Verdun .Le ministère, on considère que : -Comme les forts de Verdun bénéficient d’un puissant armement non utilisé, ils sont… Lire la suite »

Le désarmement des forts de Verdun: décret du 5 aout 1915

forts3

 

Le 5 août 1915 est signé un décret stipulant le démantèlement en garnison et en armement des forts de la région fortifiée de Verdun .Le ministère, on considère que :

-Comme les forts de Verdun bénéficient d’un puissant armement non utilisé, ils sont les mieux placés pour fournir rapidement une artillerie lourde qui fait défaut pour la grande offensive de Champagne en cours de préparation ;

– En raison de la puissance de l’artillerie mobile moderne, les défenses d’une place fixe sont vouées à une destruction certaine.

– Le renfort en munition est trop important et trop difficile à réaliser. Surtout si les abords de l’ouvrage fortifié sont tenus par l’ennemi ;

– En cas d’invasion, la défense ne peut venir que des fantassins sur le terrain et non du fort lui-même. Une garnison complète n’est donc pas nécessaire. De plus, elle risque tôt ou tard d’être faite prisonnière, d’où la nécessité d’en réduire au maximum l’effectif.

Si ces remarques se tiennent sur le papier, il n’en va pas de même sur te terrain. Tout généraux imaginant une forte offensive Allemande sur Verdun, refuserait catégoriquement d’appliquer un tel décret.