Articles classés dans la catégorie : Lettres de poilus

Les plumes de poilus

– 4 millions de missiles et franchises militaires ont été expédiés chaque jour au front. -Alors qu’un milliard de lettres étaient échangées annuellement juste avant 1914, on en compte 10 milliards pendant les 4 années que durent les conflits. Les soldats ont écrit au repos dans leur cagna, en seconde ligne mais aussi sous le… Lire la suite »

Neuvième lettre

Lundi 11 novembre Ma chère maman, Ce matin, de bonne heure, les autos américaines et françaises qui défilent sur la route à 100 mètres de notre installation arboraient des drapeaux.Et à 11 heures, nous apprenions à la fois la signature de l’armistice,la fuite du vieux bandit et la révolution en Bochie. Et toutes les cloches… Lire la suite »

Huitième lettre

20 août 1914 Ma bien-aimée, Je t’aime. Je suis à toi pour éternellement,ton Henri. Mon amour,j’ai pris pour la première fois la capote ce soir. Je suis furieux. J’ai l’air d’un collégien à qui on ne permet pas de porter les cheveux longs. Il y a une vieille femme qui me poursuivait ce soir pour… Lire la suite »

Sixième lettre :

14 décembre 1914 8 heures du soir Ma bien chérie J ‘ai reçu ton télégramme.Que je suis content et inquiet !Comment vas-tu,chérie,comment va notre fillette ?As-tu bien souffert ?As-tu pu avoir un médecin ?Avais-tu trouvé une nourrice ?Le télégramme est bien bref… Que j’attends des détails….Je crains tant de choses.L’état d’esprit dans lequel tu vis… Lire la suite »

Cinquième lettre

Tulles,le 18 septembre 1914.   Bien chère Sylvanie, Je ne peux pas m’empêcher de te dire que je suis dans une très mauvaise position,je souffre le martyr,j’avais bien raison de te dire avant de partir qu’il valait mieux être mort que d’être blessé,au moins blessé comme moi. Toute la jambe est pleine d’éclats d’obus et… Lire la suite »

Quatrième lettre :

La Croix-Saint-Jean le 19 mai 1915 Aujourd’hui j’ai un peu plus de courage et je vais te raconter le bilan des trois journées terribles et d’enfer,où j’ai cru ne jamais te revoir. Comme je t’ai écrit,dimanche,nous devions attaquer dans le bois d’Ailly si tristement célèbre,et qu’on peut appeler le tombeau du 171ème. Comme toujours,nous allions… Lire la suite »

Troisième lettre (De Gaston).

Mercredi 14 juin 1916 Ma chère mère, Je suis bien rentré de permission et j’ai retrouvé mon bataillon sans trop de difficultés. Je vais probablement t’étonner en te disant que c’est presque sans regret que j’ai quitté Paris, mais c’est la vérité. Que veux-tu,j’ai constaté,comme tous mes camarades du reste,que ces deux ans de guerre… Lire la suite »

Deuxième lettre (de Gaston) :

Mardi 18 avril 1916 Ma chère mère, Merci pour ta bonne lettre que j’ai bien reçu il y a quelques jours. […] Nous sommes toujours à l’arrière dans le camp de Chalons où le bataillon se reforme, et nous avons bien besoin de ce repos, car les quinze jours que nous avons passés à Verdun… Lire la suite »

Première lettre :

Samedi 25 mars 1916 (après Verdun)   Ma chère mère, […] Par quel miracle suis-je sorti de cet enfer,je me demande encore bien des fois s’il est vrai que je suis encore vivant ; pense donc,nous sommes montés mille deux cents et nous sommes redescendus trois cents ; pourquoi suis-je de ces trois cents qui… Lire la suite »

Lettres de poilus

Dans cet article nous allons publier, toutes les semaines, des lettres de poilus qui nous ont marquées. Voici donc la première lettre que nous avons choisi : Léon Hugon a été blessé le 9 septembre 1914 par un éclat d’obus pendant la première bataille de la Marne. Puis,il fût envoyé à l’hôpital de Tulle où… Lire la suite »

Paroles de Poilus, Lettres de la Grande Guerre (Livre)

  Paroles de Poilus, Lettres de la Grande Guerre   par Jean-Pierre Guéno, Yves Laplume et Jérôme Pecnard aux éditions Tallandrier, 2003.   Ce livre est un hommage aux millions de poilus ayant sacrifiés leur vie durant la Grande Guerre et ce qu’ils soient : Français, Allemands, Portugais, Australiens, Roumains, Russes, Serbe, Italiens, Hongrois, Japonais,… Lire la suite »