Articles classés dans la catégorie : en France

Les orphelins de la Guerre

LES ORPHELINS DE GUERRE (14/18)   En 1918, la mort de plus d’un million de soldats français crée 986 000 orphelins. Ceux-ci sont alors aidés par des associations apparues dès la fin du XIX ème siècle et par l’État qui  prend des mesures particulières pour subvenir aux besoins financiers et à l’éducation de ces enfants. … Lire la suite »

Soldat allemand découvert à Thélus Dans la Pas-de-Calais

Voici les restes d’un soldat allemand découvert à Thélus dans la Pas-de-Calais. Figure aussi tous ses objets personnels : une pipe, une boîte d’allumettes, 4 crayons, une ampoule de lampe de poche, 2 petits journaux paroissiaux et un livre. Son porte-monnaie contenait 3 pfennigs et quelques vieux Napoléon III. Un chapelet avec un crucifix et une… Lire la suite »

L’Archéologie de la Grande Guerre

L’archéologie de la Grande Guerre. 100 ans après la guerre 14-18, il ne reste plus de soldats vivants !  Qui peut  alors  encore témoigner  de ce que fut cette guerre ?  L’archéologue qui avec patience met au jour les traces effacées d’un immense traumatisme. En effet, grâce à l’archéologie préventive, sur les chantiers des autoroutes, des… Lire la suite »

le monument des 18 ponts :

Le « dépôt de munition des dix-huit ponts » ou « Arsenal des dix-huit ponts » était un dépôt de munitions et de matériel du 1er Corps d’Armée, aménagé par les Allemands dans une ancienne fortification de pierre blanche et briques rouges en périphérie de la ville de Lille sur le Boulevard de Belfort. Il tire son nom de… Lire la suite »

Le journal d’Eulalie

Le 16 novembre 1917, Paris, Ici, il n’y a plus que des femmes, des enfants et des personnes âgées indisposées à faire la guerre. A l’école, les instituteurs se font rares et les institutrices sont plus présentent. A cause de la guerre les hommes ne sont plus là pour travailler, ma maman et les autres… Lire la suite »

les taxis de la marne

Le 28 juillet la guerre est déclarée, les troupes allemandes parviennent rapidement au nord-est de Paris notamment dans le département de Seine-et-Marne. Le 6 septembre 1914 la bataille de la marne est déclenchée. Mais épuisés par leur retraite du mois d’août, les alliés sont vite débordés. L’état-major français doit trouver une solution rapide pour envoyer… Lire la suite »

Le tour de France des monuments aux morts pacifistes

Un monument aux morts est un monument érigé pour commémorer et honorer les soldats, et plus généralement les personnes tuées ou disparues par faits de guerre. Il en existe de plusieurs types : – les cénotaphes (monuments mortuaires n’abritant aucun corps), généralement dans le centre d’une ville ou d’un village, mais qui ont aussi été, après… Lire la suite »

L’implication des colonies dans la Première Guerre Mondiale

En 1914, l’appel aux troupes coloniales a lieu  dès l’entrée en guerre de la France, qui comme tous les pays engagés dans cette guerre possède des colonies. Le nombre de ces soldats venus d’Afrique avoisine 200 000 hommes formant un premier régiment appelé, les tirailleurs sénégalais. Ce nom est en partie dû au lieu de… Lire la suite »

Les chevaux dans la guerre.

Alors qu’au début des hostilités, la cavalerie est considérée comme l’élément offensif par excellence, elle se révèle rapidement vulnérable face à l’artillerie et aux armes   lourdes. C’est pourquoi on  arrêta la formation et le déploiement de ces troupes, pour les remplacer par des armes plus poussées comme les mitraillettes et les chars . Le cheval perd… Lire la suite »

Les soldats et leurs marraines de guerre

Les soldats accordaient beaucoup d’importance à leurs marraines de guerre. Ils échangaient des lettres apportant réconfort et nouvelles de l’arrière. L’institution des marraines de guerre est créée en Janvier 1915. Ces femmes, volontaires et bénévoles avaient comme but de soutenir le moral  des soldats en échangeant des lettres, des colis avec de la nourriture, du… Lire la suite »

L’émotion épistolaire

Sur le front,  les soldats envoient et reçoivent des lettres, de leurs familles, amis, ou même de leur marraine de guerre. A travers ces lettres,  on peut ressentir  l’émotion des soldats. Quelques fois une forme de pensée positive ressort des lettres après une missive de la famille ou  de la réception d’un colis : des… Lire la suite »

Les marraines de guerres

L’institution des marraines de guerre, la Famille des soldats, est créée en janvier 1915 par Marguerite de Lens. Les marraines de guerre sont des jeunes filles ou des femmes volontaires et bénévoles qui entretiennent des correspondances avec des soldats afin de les soutenir moralement, voire affectivement,  et leur donner du réconfort. Il s’agissait souvent de soldats isolés, sans proches…. Lire la suite »

Le scandale des exhumations dans « Au revoir là-haut »

  Pierre Lemaître a obtenu en 2013 le très convoité Prix Goncourt avec un ouvrage qui sort de ses habitudes. Au cœur de ce magnifique roman, deux scandales. Mais si l’un, une escroquerie aux monuments aux morts, est fictif, l’autre a bel et bien été inspiré par des faits véridiques survenus en 1920 et 1921…. Lire la suite »

Lettres de poilus – 1916

Dans cette article nous allons lister quelques lettres de poilus datant de l’année 1916. 1. Première lettre: Verdun,15 juillet 1916,4heures,soir Le capitaine adjudant-major Georges Gallois était un inspecteur de la police parisienne avant la guerre. Il avait 29 ans en 1914. Mobilisé au 221e régiment d’infanterie, il ne retrouva son épouse et sa fille née… Lire la suite »

Le Monument Des Fraternisations

Jeudi 18 décembre 2015, François Hollande a inauguré un nouveau monument à Neuville-Saint-Vaast: Le Monument des Fraternisations.                                  L’accès au monument de la fraternisation, photo prise par France3 Région-Nord pas de Calais.     Le monument rend hommage aux soldats britanniques, allemands et français qui ont posé leurs fusils et fraternisé… Lire la suite »

La Première Guerre Mondiale en chansons

Devenue mondiale en quelques semaines, la Guerre de 14-18 a bouleversé comme jamais la société. Le bruit de la guerre résonne partout, jusque dans la musique. Les chanteurs évoquent  les difficultés de leur quotidien, l’omniprésence de la mort et de la camaraderie. La musique est souvent une fête en temps de paix, dans les tranchées… Lire la suite »

La Première Guerre en chansons 100 ans après

  Dans l’histoire de la chanson française, , la chanson engagée a une place importante dans la société.  Encore aujourd’hui la Première Guerre Mondiale inspire  chanteurs ou  groupes contemporains. Voici quelques exemples :   MANAU, L’AVENIR EST UN LONG PASSÉ (2000) Chanson de rap engagée qui exprime la crainte de la  montée des extrémismes et… Lire la suite »

Les enfants et la propagande pendant la Grande Guerre.

-L’entrée en guerre est l’occasion de l’élaboration d’un discours spécifique à destination de l’enfance. Les loisirs et l’école sont les principaux vecteurs de ce discours de propagande. Le déclenchement des hostilités suscite un important développement des jouets et des jeux guerriers. Cette propagande prend plusieurs formes : les puzzles, les jeux de l’oie, les armements… Lire la suite »

La presse écrite devient un média de masse : début du XXème siècle ( jusqu’en 1914 ),  » l’âge d’or  » de la presse

Un contexte favorable au développement de la presse écrite – Le 29 juillet 1881, la loi sur la liberté de la presse est rédigée:elle autorise toute opinion à s’exprimer librement, ni l’insulte, ni le racisme, ni l’antisémitisme ne sont punis par la loi : seule la diffamation publique est punissable. – Les Lois de Jules… Lire la suite »

L’union sacrée

L’Union Sacrée est le nom donné au mouvement de rapprochement entre plusieurs nations, lors du déclenchement de la Première Guerre Mondiale. Le terme fut utilisé pour la première fois le 4 août 1914. Cela fut le cas immédiatement par l’ensemble des organisations syndicales et politiques de gauche. Cette unanimité nationale persista, mis à part quelques dissidences… Lire la suite »

Les plumes de poilus

– 4 millions de missiles et franchises militaires ont été expédiés chaque jour au front. -Alors qu’un milliard de lettres étaient échangées annuellement juste avant 1914, on en compte 10 milliards pendant les 4 années que durent les conflits. Les soldats ont écrit au repos dans leur cagna, en seconde ligne mais aussi sous le… Lire la suite »

La presse pendant la Première Guerre Mondiale

        La presse subit une censure du 5 août 1914 au 13 octobre 1919. Le gouvernement contrôle les images, les articles, les informations. Cette censure a pour but d’éviter d’informer l’ennemi, d’entretenir le moral des français, d’éviter le défaitisme ainsi que souder la population autour du gouvernement. Pendant cette terrible période  que traverse la… Lire la suite »