L’aéronautique durant la Première Guerre Mondiale             A l’aube de la Première Guerre mondiale, l’aviation n’en est qu’à ses débuts, voilà seulement 5 ans que Louis Blériot a traversé la manche. L’aviation a cependant un poids déterminant dans le final de la guerre. Aussi, cette guerre permet des évolutions dans le domaine. On considère… Lire la suite »

L’aéronautique durant la Première Guerre Mondiale

 

          A l’aube de la Première Guerre mondiale, l’aviation n’en est qu’à ses débuts, voilà seulement 5 ans que Louis Blériot a traversé la manche. L’aviation a cependant un poids déterminant dans le final de la guerre. Aussi, cette guerre permet des évolutions dans le domaine. On considère ces machines volantes évoluant à grande vitesse non plus comme des jouets, mais réellement comme des armes efficaces.

 

           Ainsi dès 1914, les aéroplanes sont utilisés dans des missions de reconnaissance ; le premier combat aérien avec avion abattu de l’histoire a lieu cette même année. En seulement un an, on réussit à mettre au point l’aviation de bombardement et de chasse, on construit alors les premiers aérodromes et on fabrique les avions en série au même titre que les voitures.

aeroplane 1

Un des aéroplanes utilisé au début de la guerre, en 1914

           En 1915, Roland Garros adapte sur son Morane-Saulnier des déflecteurs en acier déviant les balles pour contrer les balles des premiers tirs d’une mitrailleuse fixe à travers l’hélice. Par la suite, un hollandais conçoit un système d’interrupteur qui assure la synchronisation du tir à travers l’hélice ; celle-ci devient alors plus performante.

junkers_j-1

Le premier avion métallique : Le Junkers J1

            Durant les deux premières années de la guerre, les avions se sont peu à peu spécialisés, ils sont d’abord devenus entièrement métalliques en dépit du bois et on crée différents avions spécialisés pour chaque mission ; En France, le Farman est créé pour les missions de reconnaissance, le Breguet XIV pour les bombardements, le Spad et le Nieuport pour la Chasse.

 

            En 1916, Marcel Bloch plus connu sous le nom de Marcel Dassault dessine une hélice qu’il appelle « Eclair », rapidement reconnue comme la meilleure jamais créée (Dassault est aujourd’hui l’entreprise à l’ origine du seul avion de combat multi rôle au monde qui est aussi l’un des meilleurs : Le Rafale).

 

eclair

L’hélice éclair du Conservatoire de l’Air et de l’Espace d’Aquitaine

             Peu à peu, durant la guerre, plusieurs escadrilles se créent, elles regroupent des pilotes selon leur nationalités, leur performances … C’est en 1917 que les « As » se regroupent pour former des escadrilles d’élites, la plus prestigieuse était alors l’ « escadrille des cigognes ».

 

            Enfin, peu avant la capitulation, la Royal Air Force est créée, c’est la première force aérienne  indépendante en commandement. Les autres forces aériennes dépendent du commandement de l’armée de terre ou de la marine (aujourd’hui en France, il existe effectivement, trois corps d’armée, celle de terre, de mer et de l’air).

 

raf

 

Logo de la Royal Air Force

 

 

 

Julien R.

D’autres articles traitent plus particulièrement les « héros » de l’aviation.

Un autre article traite d’une école de pilotes http://france3-regions.francetvinfo.fr/bourgogne/2015/03/16/1913-une-ecole-de-pilotes-dijon-676317.html

Une vidéo sur le début de l’armement à bord des avions: ici